The Blind Pig : le brunch

The Blind Pig : le brunch

En cette période de confinement où tous mes restos préférés sont fermés, je vis dans la nostalgie des brunchs d’antan… Alors, j’ai décidé de vous parler du Blind Pig, un resto du 6e arrondissement.

Du gin et des plats qui vont voyager

Au risque d’en décevoir certains, je ne suis pas une grande fan d’alcool. Sauf quand c’est mélangé avec beaucoup de fruits et/ou beaucoup de sucre. Je n’ai donc jamais testé les spécialités au gin du Blind Pig. En revanche, j’ai toujours admiré les belles bouteilles qu’on peut voir derrière le bar, à l’entrée. Je n’ai pas non plus testé les grandes assiettes à partager du soir car j’y suis toujours allée pour le brunch (d’où le titre de l’article hein !) donc je ne pourrais pas non plus vous conseiller là-dessus. Mais bon, un tour sur leur Instagram devrait suffire à vous faire pousser la porte vitrée.

Le brunch du Blind Pig

Je suis allée au Blind Pig deux fois et la première fois, j’avais un doute sur les quantités. Comme on est habitué aux brunchs à la formule et pas à la carte, on ne sait pas trop à quoi s’attendre avec les plats proposés. Donc pour faire court, la première fois, j’ai BEAUCOUP commandé. J’avais pris la planche sucrée, qui, à l’époque, venait avec fromage, charcuterie, salade de fruits et fromage blanc. Ainsi que des avocado toats supplément bacon et des pancakes. Autant vous dire que la deuxième fois, j’ai compris que la planche suffisait. Les fans de salé apprécieront l’English Breakfast avec les traditionnels baked bean, bacon, oeufs au plat, saucisse et boudin (faut pas être végétarien !). Les smoothies valent également le détour, ainsi que les boissons chaudes.

Bref, l’ambiance sur la petite mezzanine est cosy, les quantités sont plus que généreuses, les prix ne sont pas excessifs pour un brunch à la carte… Ça fait assez de bonnes raisons pour avoir envie d’y retourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *