Pulp Poiesis – Alizée Pichot

Pulp Poiesis - Alizée Pichot

J’ai acheté Pulp Poiesis en sortant d’une pièce de théâtre qui en reprenait des extraits. J’ai trouvé certains poèmes très beaux, très touchants. Je voulais donc voir ce que ça donnait à l’écrit, sans être déclamé sur scène par des actrices talentueuses.

Résumé

Bien qu’il soit assez difficile de résumer un recueil de poèmes, je vais quand même essayer. Écrits par Alizée Pichot, ces 49 textes, sublimés par les illustrations de Alain de Coco, incarnent la poésie moderne selon moi. « Poesis », en ancien grec, est un concept qui pourrait se traduire par le processus de création, le passage du non-être à l’existence. Ici, on a l’impression que l’autrice jette des mots sur le papier, d’une façon instinctive, presque dans une volonté de délivrance. Mais pourtant, tout s’articule bien, on peut suivre un fil rouge tout au long de l’œuvre. On y parle des femmes, beaucoup, des violences du monde, de la résilience… Le tout rythmé par une mélodie qui donnerait presque envie de lire le recueil à haute voix !

Mon avis

Après une formation littéraire du lycée jusqu’à la fac, j’ai eu l’occasion de lire de nombreux recueils de poèmes. Et bien qu’ayant été touchée par certains écrits de Baudelaire ou Rimbaud, je n’ai jamais été particulièrement attirée par ce type de littérature. Aussi, je pensais être assez réfractaire aux poésies qui ne riment pas (j’ai été traumatisée par un poème en prose à l’oral du bac et une chanson de Lomepal pour tout vous dire. Et oui, le rap est de la poésie pour moi, y’a quoi ?!!).

Et bien finalement, Pulp Poiesis m’a fait changer d’avis ! Peut-être que c’est parce que j’ai entendu les textes sur scène avant d’acheter le recueil. J’ai eu l’occasion d’entendre la musicalité des mots avant de les lire sur le papier. Intégrés dans une pièce résolument féministe, les poèmes étaient à la fois d’une force et d’une fragilité sublimes.

Pour finir de vous donner envie, je vous laisse sur un petit extrait et vous invite à acheter l’ouvrage sur le site des éditions Persée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *