Mont Lycabette et dernières visites

Académie d'Athènes

Dernier jour à Athènes : déjà ! Pour cette troisième journée, on décide de passer dans les quartiers qu’on n’a pas encore visités et de grimper en haut du Mont Lycabette pour admirer la vue sur Athènes.

Les puces et les halles d’Athènes

Première étape : les puces d’Athènes. J’avais lu dans le Guide du Routard qu’elles avaient été vraiment animées dans le passé mais qu’aujourd’hui, c’était plutôt des boutiques de touristes pas très authentiques. On y passe quand même et constate effectivement qu’il n’y a pas grand-chose à voir. Il paraît que ça vaut plus le coup le dimanche donc à tenter si vous êtes sur place !

On se balade quand même tranquillement dans les rues en profitant des nuages qui nous protègent des rayons du soleil. La virée à Moni Island a laissé des traces sur nos peaux fragiles et on est pas mécontents de cette légère baisse de température. On passe dans des quartiers où le neuf et le rénové côtoient les ruines et la faillite. Ça donne un drôle de spectacle, une atmosphère étrange.

Quartier d'Athènes

On enchaîne ensuite sur les Halles d’Athènes. J’avais dans la tête quelque chose comme le marché couvert de Barcelone avec plein de bonnes choses à acheter et des petits corners pour manger. Hors sujet !!! Il y avait des tonnes de viande et de poisson sur des étals aux conditions d’hygiène douteuses. Moi qui suis assez sensible aux odeurs et au fait de voir des cadavres d’animaux morts (qui ne l’est pas finalement ?), autant vous dire que ça n’a pas été mon moment préféré ! Mon but a été de trouver la sortie au plus vite et de rapidement passer à autre chose.

Académie d'Athènes

On se dirige ensuite vers l’incroyable Académie d’Athènes avec ses magnifiques colonnes et ses statues de dieux et philosophes grecs. Après un bon moment à admirer le bâtiment et à envier les étudiants, on passe à un nouveau site historique. Le temple de Zeus et ses colonnes détruites nous accueillent sous un ciel orageux. On aperçoit l’Acropole de loin et on peut comparer ces deux créations de l’Antiquité.

Temple de Zeus

Mont Lycabette

Comme on était parti pour manger aux Halles, on n’avait pas de plan particulier pour notre repas du midi. Après une petite recherche Tripadvisor, on tombe sur Oikeio, un resto au pied du Mont Lycabette classé au guide Michelin. Parfait ! On découvre l’halloumi grillé, on goûte notre première moussaka et on se prend une petite averse en terrasse pour bien finir le déjeuner.

Restaurant Oikeio

Après le réconfort, un peu d’effort ! On commence notre ascension du Mont Lycabette et celle-ci s’arrête au funiculaire car je suis une bonne feignasse. Si vous êtes sportifs, je vous conseille de le tenter à pied. Le prix du billet revient vraiment cher pour une montée de quelques minutes.

Une fois en haut, la vue est incroyable ! On aperçoit la mer au loin, l’Acropole et on constate comme Athènes est grande. Impossible de discerner le centre, la banlieue, les autres villes… On observe le soleil qui tente, tant bien que mal, de percer les nuages de ses rayons. Le tout donne une luminosité assez grandiose que je n’ai malheureusement pas réussi à capter en photo. Il faudra donc me croire sur parole !

Vue du Mont Lycabette

La redescente se fait à pied, pour profiter de la vue au maximum avant de revenir dans le centre-ville. On passe par les derniers sites archéologiques de notre billet combiné et on rentre se reposer avant notre dernier restaurant à Athènes. Sous les conseils de notre hôte Airbnb, on s’installe à Karamanlidika. Le lieu fait à la fois épicerie et restaurant et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est populaire !

On attend une vingtaine de minutes au bar avant d’avoir une table, on étudie le menu et on décide prendre plusieurs petits plats pour tout tester. Planche de charcuterie et fromage, salade, feuilles de vigne… Tout est absolument délicieux, le vin compris !

Une bien belle façon de finir ce séjour dans la capitale grecque ! On file ensuite se coucher car notre avion pour Santorin nous attend à 7h du matin le lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *