Marriage Story

Marriage Story

J’ai lancé Marriage Story sur Netflix en pensant avoir affaire à une comédie romantique comme une autre. Je me suis trompée et j’en suis ravie…

Synopsis

Charlie (Adam Driver) et Nicole (Scarlett Johansson) sont en pleine séparation. Nicole, actrice sur le déclin, n’en peut plus de vivre dans l’ombre de Charlie, metteur en scène reconnu à New York. Elle souhaite prendre un nouveau départ et commencer une nouvelle vie à Los Angeles, avec leur fils Henry. Malgré leur décision commune de régler la rupture à l’amiable, le couple va finir par faire appel à des avocats pour décider qui aura la garde de leur enfant. La situation s’envenime et Nicole et Charlie deviennent incapables de communiquer sans conflit.

Mon avis

Je ne saurais pas trop dire pourquoi Marriage Story m’a véritablement bouleversée. Peut-être parce que, comme je l’ai dit au départ, je m’attendais à une comédie romantique avec une fin heureuse. Spoiler alert : ce n’est pas le cas.

Peut-être parce l’histoire, finalement tellement banale, d’un couple qui n’arrive plus à se comprendre et à s’entendre, a été traitée d’une manière extraordinaire tout en restant tellement simple. Deux personnes s’aiment mais ça ne suffit plus.

Peut-être parce que Scarlett Johansson et Adam Driver sont incroyables dans ces rôles sur-mesure. Tellement forts et vulnérables, autant dans leurs scènes à deux que dans leurs moments de solitude.

Pendant une bonne partie du film, j’ai pris le parti de Charlie. Sûrement car, comme le fait remarquer Nora Fanshaw (Laura Dern) dans un monologue poignant, les femmes n’ont pas le droit à l’erreur.

Mais au fur et à mesure, on comprend bien qu’il n’y a ni méchant, ni gentil dans cette histoire. Nicole a mis sa vie entre parenthèses pour se plier aux envies et aux désirs de Charlie. Charlie, aveugle au mal-être de sa femme, n’arrive pas à réaliser que son indifférence et son égoïsme ont fini par tuer son couple.

Marriage Story réussit à mélanger des scènes d’humour un peu absurdes (l’intervention de l’assistante sociale entre autres) à des explosions d’émotions : la scène de la dispute qui monte crescendo jusqu’à ce que Charlie fonde en larmes, après avoir lâché malgré lui qu’il aimerait que Nicole meure.

Mon cœur a fini de se briser avec la scène où Charlie découvre enfin ce que Nicole avait écrit au début du film. Elle explique pourquoi elle est tombée amoureuse de lui et il réalise que tout cet amour encore présent ne changera rien à la situation actuelle. Une réconciliation aurait sûrement gâché tout le message du film mais aurait au moins eu le mérite de stopper mes larmes avant la fin du générique !

Pour conclure, j’ai vraiment adoré Marriage Story : c’est rare qu’un film continue à vous hanter et que des phrases résonnent encore dans votre tête des heures après son visionnage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *