Foot américain et visite d’Harlem

Foot américain

Un match au MetLife Stadium

Mon copain étant un trèèèès grand fan de foot américain, il était inenvisageable de se rendre aux États-Unis sans assister à un match. Il avait donc réservé des places pour voir les New York Jets VS les Miami Dolphins au MetLife Stadium. On est arrivés très en avance pour avoir de bonnes places dans notre catégorie et pour qu’il puisse dévaliser la boutique de goodies avant le début du match.

Ce beau moment sportif ayant duré 4h, j’ai peu de photos de cette journée et peu de choses à raconter. Mais je vais quand même essayer ! Même sans rien connaître au sport, j’étais curieuse et enthousiaste de passer un moment typiquement américain. J’ai vu très peu de matchs de foot en France mais assez pour pouvoir comparer les deux ambiances. Et je peux vous dire que ça n’a rien à voir.

C’est un véritable spectacle là-bas ! On a même l’impression que certaines personnes viennent juste pour profiter de l’ambiance et se fichent du sport. Il y avait de nombreux sièges vides parce que les gens n’arrêtaient pas d’aller se chercher à manger ou à boire.

Bon, je vais malheureusement pas pouvoir vous débriefer grand chose d’autre étant donné que les règles sont très compliquées et que, malgré tous les efforts de mon copain, je n’ai rien compris à ce qu’il se passait sur le terrain. Mais j’ai apprécié l’hymne chanté au début, les shows de cheerleaders, la ferveur des supporters dans les gradins, mes frites et mon Pepsi géant…

Si vous envisagez de voir un match de foot américain aux USA, prévoyez un bon budget, surtout si vous voulez être bien placés !

Visite rapide d’Harlem

Pour rebondir sur mon conseil du dessus, nos places n’étaient pas les meilleures du stade. On a donc été en plein soleil pendant un très long moment ce qui nous a vidé de toute notre énergie. Mais on avait prévu de faire un petit tour par Harlem en fin de journée, alors on l’a fait !

On s’est baladés dans le quartier qui a confirmé quelques clichés qu’on peut voir dans les séries américaines. Du rap et du hip-hop à chaque coin de rue, des voitures de police bien plus nombreuses que dans le reste de la ville, des buildings moins hauts, des lotissements moins chics…

Mais des bars tout aussi sympas qu’à Manhattan ! On s’est arrêtés boire une bière et notre serveur maîtrisait un peu le français. Il a donc fait l’effort d’essayer de parler dans notre langue tout le long, ce que j’ai évidemment trouvé adorable.

On est ensuite rentrés soigner nos coups de soleil afin d’être en pleine forme pour notre avant-dernière journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *